TRAVAUX au refuge d’ ANDERLECHT

Cette fois, le chantier tant attendu a bien commencé, rue Bollinckx.

Le bâtiment de l’ancienne conciergerie (avec les anciennes pensions pour chats) a été démoli (février-mars) et tous les gravats enlevés. Inutile de vous dire que cela nous fait tout « drôle » de ne plus apercevoir ce bâtiment qui faisait tellement partie du cadre de vie du refuge, mais c’était devenu nécessaire, et vous ne serez pas déçus du bâtiment beaucoup plus grand et fonctionnel qui le remplacera.

Des études et sondages du sol ont été réalisés (nous sommes en effet situés en zone marécageuse, à proximité du lit de la rivière Senne), et la chape devrait être posée en juin, avec ensuite commencement de la construction proprement dite prévue en juillet.

Une fois que la construction commencera, l’assemblage devrait être assez rapide, et nous travaillons en confiance, car nous avons confié les travaux à l’excellente entreprise SIBOMAT, très professionnelle, et notre architecte Maryline LAUWERYS veille à leur bon déroulement.

Nous nous sommes organisés pour que la vie du refuge continue normalement, et nos animaux ne sont nullement dérangés par le chantier en cours. Les adoptions se poursuivent donc, grâce au travail et à la bonne organisation de notre équipe et de notre directeur.

Comme nous vous le disons ailleurs dans ce journal, ce chantier nous a obligés à ne pas organiser nos traditionnelles Journées Portes Ouvertes au cours de ce mois de juin 2017, mais ce n’est que partie remise !

Merci de nous aider par vos dons à financer ces travaux qui mettront en valeur ce refuge de la rue Bollinckx, auquel nous sommes tous si attachés !

J.J. PEGORER

Président

         

Septembre 2017 “les travaux continuent”

 

  

 

 

1ère étage.

2ème étage

 

 

 

TRAVAUX au refuge de BRAINE-LE-CHÂTEAU

A Braine-le-Château aussi, les choses sérieuses ont commencé et avancent vite et bien.

Nous avons mis à profit les derniers mois pour débroussailler et nettoyer toute la propriété, tailler haies et arbres, poser de belles clôtures, protéger les arbres fruitiers des vergers pour qu’ils ne puissent être abîmés par nos futurs pensionnaires, …

Cette propriété, qui se trouvait dans un état de délabrement complet, en avait grand besoin, et la transformation visuelle est spectaculaire en peu de temps.

Les enclos pour chèvres, poules, … sont en cours de pose (mai 2017) et seront en principe achevés lorsque cette revue vous parviendra. Il faudra aussi prévoir une protection supplémentaire (fil électrique) pour protéger les poules de la curiosité des renards. Même si la présence des chèvres devrait en principe tenir le renard éloigné, il mieux vaut être prudent avec le goupil mais, s’il a plus d’un tour dans son sac, nous aussi… !

Ensuite, ce sera au tour du très vaste enclos fermé pour chats errants à d’être érigé et aménagé, pour pouvoir accueillir ces animaux trop souvent oubliés, qui trouveront eux aussi dans notre nouveau refuge un lieu d’accueil idéal afin de favoriser leur retour à la socialisation.

Les très vastes prairies pour équidés ont été clôturées avec de beaux matériaux (bois naturel), pour respecter le style champêtre du lieu, et les abris et mangeoires pour chevaux dans ces verts pâturages devraient eux aussi être installés incessamment, afin que nos chevaux puissent d’ores et déjà être transférés de Courcelles vers Braine-le-Château au commencement de cet été 2017.

Les anciennes étables (qui étaient à l’état de ruine) ont été démolies, et les gravats concassés ont permis de constituer les fondements du futur vaste parking de ce nouveau refuge.

La construction des écuries et la rénovation complète du bâtiment (en ce compris sa nouvelle chatterie) ont été confiées à l’entreprise HAIDA HOMES, spécialiste de la rénovation, sous la supervision vigilante de nos architectes MARYLINE et YVES.

C’est donc un lieu magique qui commence à prendre forme, et nous vous promettons une agréable surprise, lorsqu’à l’issue des gros travaux (encore quelques mois de patience !), nous pourrons inaugurer ce nouveau refuge, qui sera un modèle du genre et un paradis pour nos futurs protégés à quatre (et deux) pattes.

J.J. PEGORER

Président